Sur mes écrans #1 | Les Studios Ghibli: entre force audiovisuelle et faiblesses scénaristiques

ghibliManga Sanctuary nous annonce que le tout dernier-né des Studios Ghibli et du cinéaste Hayao Miyazaki, Le vent se lève, va bientôt arriver sur les écrans japonais. Et comme ces productions sont aujourd’hui considérées comme des valeurs sûres par les distributeurs internationaux, on peut donc s’attendre à ce qu’il finisse par arriver en Europe d’ici à quelques mois, peut-être au début 2014.

De toute évidence, cette annonce sera accueillie comme un événement cinématographique par nombre de personnes, aussi bien dans le grand public que parmi les journalistes et les critiques. Pourtant, je n’arrive plus à partager cet enthousiasme pour les films des Studios Ghibli, dont la qualité baisse régulièrement ces dernières années. Pas la qualité visuelle. Mais bien scénaristique et narrative. En effet, les techniques d’animation sont parfaitement maîtrisées et mises au service d’une réelle sensibilité artistique, mais il semblerait que de moins en moins de temps soit consacré au travail sur le récit. De fait, depuis Le château ambulant, en 2004, tous leurs films, y compris Ponyo sur la falaise (2008), souffrent de défauts scénaristiques plus ou moins importants, rendant parfois même l’histoire incompréhensible, comme c’est le cas des Légendes de Terremer (2006). Pour moi, le meilleur film jamais réalisé par Hayao Miyazaki et les Studios Ghibli reste encore Le Voyage de Chihiro (2001). Là, on atteint la quasi-perfection, aussi bien visuelle que narrative! Plus | More