Commentaire à chaud #8-2 | Préserver nos intérêts des réfugiés, mais quels intérêts?

Sa famille avait une ferme, des maisons, des voitures. «Il ne reste plus rien, tout a été détruit, souligne le jeune homme. Je ne demande pas l’aumône. Les Européens savent que nous sommes un peuple travailleur. A l’école, comme à l’université, j’ai étudié l’Europe des Lumières, la construction de l’Union européenne, son attachement aux droits de l’homme. Comment peuvent-ils nous rejeter comme ça ?» –Mohamed Jarosha, interviewé par Maria Malagardis, Envoyée spéciale à Idomeni. Reportage: «S’il le faut, je mourrai noyé sous la pluie à Idomeni», Libération, le 15 mars 2015.

Oui, comment? Et tout cela, supposément pour préserver nos intérêts! Il paraît qu’il faudrait faire preuve d’un pragmatisme rationnel et dépassionné! Mais, on peut me dire ce qu’il y a de pragmatique et de rationnel à repousser ainsi des réfugiés qui fuient les horreurs de la guerre et des massacres terroristes et à les abandonner à leur sort dans la boue?? Plus | More

Factuellement correct #4-1 | Piétiner le droit international au nom des chrétiens d’Orient

Réagissant à l’annonce du DFJP relayant la décision prise par Simonetta Sommaruga d’accepter un contingent de 500 réfugiés recensés par le HCR, Mireille Vallette raille les critères sur lesquels se base leur sélection, soit le traumatisme subi du fait de la guerre civile: Personnellement, sur deux millions, je ne vois …

Plus | More