Commentaire à chaud #8-2 | Préserver nos intérêts des réfugiés, mais quels intérêts?

Sa famille avait une ferme, des maisons, des voitures. «Il ne reste plus rien, tout a été détruit, souligne le jeune homme. Je ne demande pas l’aumône. Les Européens savent que nous sommes un peuple travailleur. A l’école, comme à l’université, j’ai étudié l’Europe des Lumières, la construction de l’Union européenne, son attachement aux droits de l’homme. Comment peuvent-ils nous rejeter comme ça ?» –Mohamed Jarosha, interviewé par Maria Malagardis, Envoyée spéciale à Idomeni. Reportage: «S’il le faut, je mourrai noyé sous la pluie à Idomeni», Libération, le 15 mars 2015.

Oui, comment? Et tout cela, supposément pour préserver nos intérêts! Il paraît qu’il faudrait faire preuve d’un pragmatisme rationnel et dépassionné! Mais, on peut me dire ce qu’il y a de pragmatique et de rationnel à repousser ainsi des réfugiés qui fuient les horreurs de la guerre et des massacres terroristes et à les abandonner à leur sort dans la boue?? Plus | More