Commentaire à chaud #2-5 | Le paradoxe du musulman de Schrödinger

L'immigrant - réfugié de Schrödinger

Ou comment exiger des musulmans qu’ils agissent en communauté après un attentat islamiste, et leur reprocher leur communautarisme le reste de l’année.

Plus | More

Commentaire à chaud #2-4 | Pour juger les gens, lisez leurs textes sacrés?!

A family Bible, from 1859.  (cc) David Ball, 2006 (Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported). Source: Wikimedia.

A family Bible, from 1859. (cc) David Ball, 2006 (Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported). Source: Wikimedia.

Il paraît que pour comprendre les actes des terroristes islamistes, il suffirait de s’en référer au Coran.  D’ailleurs, il faudrait juger les musulmans en général, non par leurs actes, mais uniquement en fonction de ce qui est écrit dans le Coran.  Du moins, c’est ce que prétendent nombre d’experts auto-proclamés (après seulement une lecture du bouquin), à l’instar de Mireille Vallette. Oui, encore elle. Or, l’islam étant intrinsèquement terroriste, comme le prouveraient les quelques 500 passages violents du Coran recensés ici, qui constitueraient le message principal de cette religion (selon Sam Harris), même les millions de musulmans qui vivent parmi nous parfaitement pacifiquement, respectent nos lois et nos coutumes et sont bien intégrés dans nos sociétés, même eux, donc, seraient en réalité des grenades au repos n’attendant qu’ à être dégoupillées par le nouveau Calife! Boum! Plus | More

Le fil d’Ariane #3-1 | Entre refus du blasphème et défense de la liberté d’expression

C’est toute la différence entre les identitaires et les humanistes. Les identitaires défendent les leurs contre les autres. Les humanistes, comme les artistes, défendent la liberté de tous.

via Synode et blasphème à l’heure du plug anal | Caroline Fourest.

Pas besoin de faire un dessin pour expliquer où je me situe!

Commentaire à chaud #4 | Le flou intégral de la notion de “civilisation chrétienne” et les obsédés des racines européennes

Trêve de digression, revenons à cette «Journée de l’Europe», qui tombe cette année pile sur le jeudi de l’Ascension, férié un peu partout sur ce continent de civilisation chrétienne. (Marie-Hélène Miauton, 10 mai 2013, LeTemps.ch | La mode des Journées)

Globe_transAh bon? Et c’est quoi la civilisation chrétienne? Que je sache, cette notion ne désigne aucune réalité historique ou archéologique bien définie. Il n’existe même pas de fiche Wikipédia pour la décrire! Le flou qui entoure ces notions de civilisation chrétienne ou occidentale (les deux étant généralement utilisées de manière équivalente) est parfaitement illustré par cette fiche Wikipédia en français et celle en anglais, renvoyant tantôt à l’Europe de l’Ouest (donc, jusqu’à l’Autriche), tantôt à une civilisation gréco-romaine antique (donc surtout le pourtour de la la Méditerranée) ou à une Europe chrétienne (inclus l’Europe de l’Est et la Russie), ou à l’Occident (Europe + Amérique du Nord, et des portions d’Amérique du Sud ainsi que l’Australie), etc. Et je ne parle pas de la fiche Wikipédia pour la “Société occidentale“, qui la conçoit comme le résultat d’un mélange d’héritages multiples, issus des cultures gréco-romaines antiques, judaïques et chrétiennes, oubliant au passage la contribution arabo-musulmane, mais il paraît que c’est la dernière mode politiquement incorrecte! Enfin, cet oubli est réparé dans la fiche sur l’histoire de la civilisation occidentale, à laquelle renvoie la précédente, mais dont le titre indique que mêmes les termes sont interchangeables, puisque l’on parle parfois d’Europe, de l’Ouest, de l’Occident, de société ou de civilisation! Bref, ce sont des mots-valise dans lequel chacun met ce qu’il veut et comprenne qui pourra!

Il faudrait aussi peut-être rappeler à Mme Miauton que le christianisme, tout comme le judaïsme et l’islam, est une religion née au Moyen-Orient et qu’elle a donc été importée en Europe. Si elle tient à ce point aux origines ethno-culturelles européennes, alors elle devrait plutôt se préoccuper de ce qui est advenu des religions païennes qui étaient pratiquées par les populations du continent depuis des millénaires lorsque les tenants du christianisme au Moyen-Age les ont presque totalement extirpées, au pire par la violence la plus barbare, au mieux, en assimilant et en neutralisant complètement certains de ses éléments symboliques et rituels. De fait, les obsédés des racines religieuses et culturelles de l’Occident/Ouest/Europe/Civilisation-Société judéo-chrétienne ou chrétienne feraient mieux de se poser la question de la signification d’éléments tels que le lapin et les œufs de Pâques ou les sapins et Pères Noël, sans parler des fêtes des morts, etc., au lieu de geindre constamment sur l’indifférence croissante des populations des pays d’Europe aux dogmes et rituels chrétiens.

Dumque, si nous voulons être vraiment précis et exhaustifs concernant les grands courants religieux qui ont façonné les sociétés européennes, il faudrait vraiment parler de civilisationS pagano-judéo-christo-islamo-sécularisteS…au pluriel!