Le fil d’Ariane #3-2 | Thèse bouclée et officiellement ouverte à tous

Ariane_Manga_CheveuxCourt_MDREt voilà qui est fait. J’ai découvert, pendant mon séjour à Paris, que ma thèse est désormais référencée sur Thèses.fr, le site qui catalogue officiellement les thèses acceptées en France. Bon, malheureusement, il est resté quelques erreurs! Je les avais corrigées dans la version publiée sur TEL. Mais, l’important est là! Ma thèse est maintenant bouclée, même si, évidemment, ma réflexion sur le sujet est destinée à évoluer. Elle a déjà commencé à évoluer, notamment grâce au MOOC Comprendre le transmedia storytelling que j’ai suivi sur la plateforme France Université Numérique (FUN) au début de cette année. En effet, je me suis alors rendue compte qu’en réalité, le « transmédia » est une stratégie très coûteuse encore relativement peu utilisée et que pour l’instant, le « crossmédia » ou « média mix » prédomine encore largement la création de franchise. Plus | More

Le fil d’Ariane #3-1 | Thèse enfin finie et bien finie!!

Alors, voilà, enfin, enfin, enfin….ma thèse est terminée et bien terminée! Non, je ne vais plus rien y ajouter! C’est fait, finito! Toutes les démarches administratives pour le dépôt de ma thèse aussi! J’ai reçu un certificat m’annonçant que j’avais réussi mon doctorat et qu’il ne me reste donc plus …

Plus | More

Le fil d’Ariane #3 | Soutenance de thèse

Et voilà qui est fait! J’ai enfin soutenu ma thèse et il ne me reste donc plus qu’à finaliser ma dernière copie (corrections et autres coquilles)! Un véritable soulagement, même si on peut dire que le jury ne m’a pas laissé filer comme cela! La soutenance a quand même duré ses trois belles heures!  J’en suis sortie comme un ravioli qu’on aurait passé à la vapeur! Vous pouvez donc m’appeler Dr. Dim Sum!

A part cela, il faut se rappeler que tout cela avait lieu à Strasbourg, un véritable petit bijou urbain que j’adore visiter et je dois dire que je m’en suis donné à cœur joie une fois l’épreuve passée! Je suis naturellement retournée voir la Cathédrale et sa magnifique horloge astrologique ainsi que l’incontournable Musée de l’œuvre de Notre-Dame, une véritable merveille! J’ai aussi passé une demi-journée dans chacune des deux autres magnifiques institutions sises juste à côté, dans le Palais de Rohan: le Musée des Arts Décoratifs et le Musée des Beaux-Arts, à voir absolument! Plus | More

Dans le labyrinthe d’Ariane #3-1 | Comment les éditeurs d’animes naviguent entre les multiples pratiques culturelles de leurs publics

See on Scoop.itMass Culture | Culture de masse

Cosplayers de Naruto

La série pour adolescents Naruto est l’une des plus consultées illégalement en-ligne. | AFP/ROSLAN RAHMAN

Le téléchargement gratuit de séries et de films d’animation japonais par les Français amène les éditeurs à adapter leur distribution.

Plus | More

Dans le labyrinthe d’Ariane #4 | 50 ans d’histoire des séries d’animation japonaises : 1963 -2013

See on Scoop.itMass Culture | Culture de masse

L’année 2013 fête le cinquantième anniversaire des séries d’animation japonaises.

Nous nous disions qu’il serait agréable d’en savoir un peu plus sur l’histoire de la création de ces terebi manga, appellation utilisée à cette époque. Yûichirô Ôguro, l’éditeur en chef du magazine japonais Anime Style, propose depuis déjà une bonne année, un résumé de l’histoire des séries d’animation année après année. En sachant qu’il va à l’essentiel, il est difficile de rédiger sans en reprendre pratiquement tout le contenu. C’est pourquoi nous avons ajoutés quelques détails supplémentaires concernant les premières séries. Après coup, et ce n’est pas étonnant, un certain nombre de blogs ont ouvert leurs portes pour l’occasion, plusieurs liens se trouvent en fin d’article.

ArianeBeldi‘s insight:

Si le Manga Network avait décidé de célébrer 60 ans de productions de manga, il y a déjà 5 ans (1948-2008), d’autres font démarrer la grande histoire de l’industrie du divertissement audiovisuel japonais en 1963 et célèbrent ses 50 ans! Le blog Manganimation.net propose ici un gros dossier historique sur l’évolution de ce secteur au Japon avec moult illustrations. Il retrace notamment la chronologie des productions les plus marquantes ainsi que des artistes et studios qui ont créé les milliers de séries diffusées entre 1963 et 2013. Le style n’est pas très académique, mais ce n’est pas plus mal!

See on www.manganimation.net