Commentaire à chaud #8-2 | Préserver nos intérêts des réfugiés, mais quels intérêts?

Sa famille avait une ferme, des maisons, des voitures. «Il ne reste plus rien, tout a été détruit, souligne le jeune homme. Je ne demande pas l’aumône. Les Européens savent que nous sommes un peuple travailleur. A l’école, comme à l’université, j’ai étudié l’Europe des Lumières, la construction de l’Union européenne, son attachement aux droits de l’homme. Comment peuvent-ils nous rejeter comme ça ?» –Mohamed Jarosha, interviewé par Maria Malagardis, Envoyée spéciale à Idomeni. Reportage: «S’il le faut, je mourrai noyé sous la pluie à Idomeni», Libération, le 15 mars 2015.

Oui, comment? Et tout cela, supposément pour préserver nos intérêts! Il paraît qu’il faudrait faire preuve d’un pragmatisme rationnel et dépassionné! Mais, on peut me dire ce qu’il y a de pragmatique et de rationnel à repousser ainsi des réfugiés qui fuient les horreurs de la guerre et des massacres terroristes et à les abandonner à leur sort dans la boue?? Plus | More

Commentaire à chaud #2-5 | Le paradoxe du musulman de Schrödinger

L'immigrant - réfugié de Schrödinger

Ou comment exiger des musulmans qu’ils agissent en communauté après un attentat islamiste, et leur reprocher leur communautarisme le reste de l’année.

Plus | More

Fil d’Ariane #4 | La faute aux musulmans

Depuis les attentats du 11 septembre 2001, de plus en plus de voix montent dans l’espace public pour sommer les musulmans, tous les musulmans, quelle que soit leur implication religieuse et leur origine nationale, de dénoncer haut et fort les dérives commises par une minorité d’intégristes et de fanatiques au nom de l’Islam. Cette injonction s’accompagne d’un véritable chantage qui laisse entendre aux musulmans de Suisse et d’autres pays européens (et nord-américains d’ailleurs) qu’ils ne peuvent espérer être traités comme n’importe quels autres citoyens à moins de montrer constamment patte blanche, voire d’abjurer leur foi. Sinon, les muuslmans dits “modérés” ne pourront que s’en prendre à eux-mêmes si une partie de l’opinion publique continue de les dénigrer et de se défouler sur eux. En d’autres termes, si nombre de nos concitoyens non-musulmans ont abandonné toute rigueur intellectuelle et se laissent aller à une ridicule paranoïa raciste et anti-musulmane, au point de ne plus savoir distinguer entre un citoyen lambda et des fanatiques, ce n’est pas de leur faute! Non, c’est celle des musulmans, sans aucune distinction! Comme modalité de déresponsabilisation, c’est drôlement commode!

Plus | More

Au fil des débats #5-2 | Les sciences humaines peuvent-elles servir de refuge académique aux pratiques spiritualistes?

 MAJ du 21.10.2014: L’ouvrage est désormais disponible en format imprimé et en format numérique! Les sciences humaines sont souvent l’objet d’intrusions spiritualistes, l’instrument d’une «  déraison savante  », le cheval de Troie des théories les plus insensées qu’une pléthore de mouvements et courants irrationalistes engendre à flots continus, en voulant …

Plus | More

Vaccin: la protection des plus faibles doit passer avant le choix individuel

Voici un argumentaire intéressant contre l’obligation vaccinale que la France veut introduire, mais dont on ne peut suivre la toute dernière partie. En effet, les auteurs finissent par ériger l’autonomie du patient au-dessus des intérêts des plus faibles. Cela, à mon sens, me paraît inacceptable. Plus | More

Following the debate thread #13 | The “call to nature” bias and feminism

In a blog post, Jerry Coyne regrets that many on the left outright rejects scientific data that seems to contradict their ideological stance. This is particularly acute when it comes to the confrontation between feminism or gender studies and biology.  I say “seems”, because science doesn’t tell us how the world should be, only how it is. Indeed, our tendency to look up to nature as the autority over everything can make us forget that fact. That is what one can call the “call to nature” pitfall.

Plus | More

Commentaire à chaud #14 | Le fast-food bio de Morgan Spurlock, vraiment plus sain que celui de McDonald?

Gentil fermier anti-MonsantoJe viens d’apprendre que Morgan Spurlock vient d’ouvrir, tenez-vous bien, son propre fast-food! Oui, il s’agit bien du réalisateur du documentaire anti-fast-food Super Size Me! Mais il n’ouvre pas n’importe quel fast-food, non! Son fast-food à lui ne vend pas de viande rouge, parce que c’est (probablement) cancérigène, dixit le CIRC! Nommé Holy Chicken, il ne propose que des volailles bio. Celles-ci ne sont donc pas seulement sans hormones mais aussi sans antibiotiques, sans cage, en toute liberté, élevée dans une ferme, de manière humaine et 100% naturelle! Et cela est supposé nous garantir une nourriture plus saine que celle proposée par McDonald! Plus | More

Following the debate threads #13 | Agriculture and contamination: can #GMO really contaminate #organic crops?

A couple of months ago, the Genetic Literacy Project published an article that particularly illustrates the complete disconnect between what science tells us about nature and how political rhetoric portrays it. Entitiled Myth busting on ‘contamination’: GMO farms’ halo effect often protects organic farms, it takes a swipe at the use of the word “contamination” in discussions about the possibility for genetically engineered (GE) and non-GE crops to grow in the same region. Here are the main arguments summarized in 3 points: Plus | More