Le fil d’Ariane #3-1 | Thèse enfin finie et bien finie!!

graduate_10_transAlors, voilà, enfin, enfin, enfin….ma thèse est terminée et bien terminée! Non, je ne vais plus rien y ajouter! C’est fait, finito! Toutes les démarches administratives pour le dépôt de ma thèse aussi! J’ai reçu un certificat m’annonçant que j’avais réussi mon doctorat et qu’il ne me reste donc plus qu’à venir chercher mon joli papier officiel le 27 juin 2014 à Strasbourg, au cours d’une cérémonie de remise des diplômes!

Sinon, j’attends avec une certaine impatience qu’elle soit enfin mise à disposition sur le répertoire national des thèses déposées dans les universités françaises. Pour l’instant, tout ce qui est indiqué sur ma page, c’est ceci:

CaptureEcranSTEP_PageThese_06Fev2014

Capture d’écran de ma page sur le répertoire national Thèses.fr. au 6 février 2014.

Mise à jour au 10 février 2014:

Grâce aux indications d’Emilien Ruiz, chercheur post-doctorant au Centre d’études européennes à SciencesPo, j’ai découvert qu’il m’était possible de publier ma thèse sur TEL (Thèse En Ligne) un autre registre nationale français, mais promouvant l’auto-archivage afin de faciliter le partage des travaux des chercheurs. Vous trouverez un résumé ainsi qu’un lien vers une version PDF de ma thèse dans son intégralité sur cette page.

Ariane Beldi

Assise à la fois sur un banc universitaire et sur une chaise de bureau, une position pas toujours très confortable, ma vie peut se résumer à un fil rouge: essayer de faire sens de ce monde, souvent dans un gros éclat de rire (mais parfois aussi dans les larmes) et de partager cette recherche avec les autres. Cela m'a ainsi amené à étudier aussi bien les sciences que les sciences sociales, notamment les sciences de l'information, des médias et de la communication, tout en accumulant de l'expérience dans le domaine de l'édition-rédaction Web et des relations publiques. Adorant discuter et débattres avec toutes personnes prêtes à échanger des points de vue contradictoires, j'ai découvert quelques recettes importantes pour ne pas m'emmêler complètement les baguettes: garder une certaine distance critique, éviter les excès dans les jugements et surtout, surtout, s'astreindre à essayer de découvrir le petit truc absurde ou illogique qui peut donner lieu à une bonne blague! Je reconnais que je ne suis pas toujours très douée pour cet exercice, mais je m'entraîne dur….parfois au grand dame de mon entourage direct qui n'hésite pas à me proposer de faire des petites pauses! Je les prend d'ailleurs volontiers, parce qu'essayer d'être drôle peut être aussi éreintant que de réaliser une thèse de doctorat (oui, j'en ai fait une, incidemment, en science de l'information et de la communication). Mais, c'est aussi cela qui m'a permis d'y survivre! Après être sortie du labyrinthe académique, me voici plongée à nouveau dans celui de la recherche d'un travail! Heureusement que je m'appelle Ariane!

Laisser un commentaire (les commentaires sont modérés) | Leave a comment (comments are moderated)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.