Commentaire à chaud #6 | Libérez les Vierges Marie!

BonneSoeur_manga2Il y a deux ans, j’ai découvert le travail de la jeune artiste Soasig Chamaillard grâce au Courrier International et à Arrêt sur Images et j’ai été immédiatement séduite par ses Vierges Marie détournées et transformées en nouvelles icônes à la sauce pop art! Il faut dire que la première œuvre sur laquelle je suis tombée avait tout pour attirer mon attention: Il s’agissait de la Vierge au petit robot, avec Astro, le petit robot dans le rôle de l’enfant. Par la suite, j’ai découvert que l’artiste, qui a le même âge que moi, semble avoir aussi été une adepte de l’animation japonaise, des super sentaï et de multiples autres produits de la culture populaire nippone, puisqu’elle a déguisé ses statuettes récupérées de Vierges Marie en toutes sortes de personnages cultes de cette industrie: Power Rangers, My Little Mary, Sainte Moon, Hello Mary, Pokemum, etc. En même temps, j’apprenais que des petits catholiques intégristes n’avaient rien trouvé de mieux à faire que d’exercer toutes sortes de pressions sur la galerie Albane à Nantes qui l’exposait afin de l’obliger à retirer ces Vierges Marie transformées qu’ils ne sauraient voir! Et surtout qu’ils ne sauraient tolérer que d’autres, moins fanatisés qu’eux, voient et, ô horreur, puissent les apprécier, ou, enfer et damnation, soient même tentés d’en acheter!

Aujourd’hui, j’apprends que ces même mouvements ont réussi à faire annuler une exposition de l’artiste à Toulouse à coups de menaces et de harcèlements! C’est absolument inacceptable! Je ne comprends pas que les autorités ne soient pas saisies pour assurer la protection de cette galerie, de l’artiste et de ses œuvres! Le comportement de ces ultra-catholiques ne constitue pas seulement une violation flagrante de la liberté d’expression de Soasig Chamaillard et de ceux qui lui offre un espace d’exposition, il est aussi simplement illégal! Il est impensable de laisser ces intégristes faire la loi et imposer des restrictions sur ce que le public peut ou ne peut pas voir!

Et que l’on ne vienne pas me parler de respect des sensibilités religieuses! Primo, il n’y a aucun droit au respect de sa sensibilité, religieuse ou autre, dans la mesure où dans une démocratie, il est simplement impossible de tenir compte des sentiments de chacun au moment de s’exprimer. Les sentiments personnels ne constituent en rien une limite à une quelconque liberté! Sinon, on ne peut simplement plus rien dire sans risquer d’offenser une autre personne. Deuxio, ces ultra-catholiques se soucient eux-mêmes bien peu de la sensibilité de leurs concitoyens, lorsqu’ils vont brandir des banderoles du genre « Halte aux homofolies! » ou « il n’y a pas d’ovules dans les testicules! ». Et encore, là, je ne mentionne pas les perles les plus gratinées!

Si ces gens ne supportent pas de voir une Vierge Marie transformée en Barbie ou en cowboy américain, qu’ils regardent ailleurs! Tout simplement! Personne ne les oblige à visiter ces galeries, ni à fréquenter l’artiste! On comprend d’autant moins leurs réactions, que l’artiste n’a de toute évidence aucune intention de provoquer les croyants ou de les choquer et que sa démarche n’a rien de blasphématoire! Après tout, il s’agit quand même de marchandises, produites en masse et vendues en masse, au même titre que nombre d’icônes de la culture populaire! Si le fait que l’Eglise en fasse un business ne les dérange pas, je ne vois pas en quoi la récupération de ces statuettes, souvent dans un état déplorable, et leur transformation en icône populaire devrait pareillement les troubler! Alors, qu’ils arrêtent cette intolérable prise en otage de la Vierge Marie et qu’ils libèrent les Vierges Marie de Soasig Chamaillard!

P.S.: Petit message à l’Observatoire de la « christianophobie » (ça existe, ça, en Europe? Je ne savais pas que les chrétiens subissaient des discriminations ou un dénigrement permanent!) qui a relayé l’appel à harceler la galerie Albane en 2011 et qui se réjouit à présent de l’annulation de l’exposition de Toulouse: Effectivement, avec des amis tels que vous, le christianisme n’a pas besoin d’ennemis! Il n’y a généralement pas pire alliés que les fanatiques en tous genres!

Ariane Beldi

Assise à la fois sur un banc universitaire et sur une chaise de bureau, une position pas toujours très confortable, ma vie peut se résumer à un fil rouge: essayer de faire sens de ce monde, souvent dans un gros éclat de rire (mais parfois aussi dans les larmes) et de partager cette recherche avec les autres. Cela m'a ainsi amené à étudier aussi bien les sciences que les sciences sociales, notamment les sciences de l'information, des médias et de la communication, tout en accumulant de l'expérience dans le domaine de l'édition-rédaction Web et des relations publiques. Adorant discuter et débattres avec toutes personnes prêtes à échanger des points de vue contradictoires, j'ai découvert quelques recettes importantes pour ne pas m'emmêler complètement les baguettes: garder une certaine distance critique, éviter les excès dans les jugements et surtout, surtout, s'astreindre à essayer de découvrir le petit truc absurde ou illogique qui peut donner lieu à une bonne blague! Je reconnais que je ne suis pas toujours très douée pour cet exercice, mais je m'entraîne dur….parfois au grand dame de mon entourage direct qui n'hésite pas à me proposer de faire des petites pauses! Je les prend d'ailleurs volontiers, parce qu'essayer d'être drôle peut être aussi éreintant que de réaliser une thèse de doctorat (oui, j'en ai fait une, incidemment, en science de l'information et de la communication). Mais, c'est aussi cela qui m'a permis d'y survivre! Après être sortie du labyrinthe académique, me voici plongée à nouveau dans celui de la recherche d'un travail! Heureusement que je m'appelle Ariane!

Laisser un commentaire (les commentaires sont modérés) | Leave a comment (comments are moderated)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.