Au fil des débats #1-2b | Politiquement correct correctement

Cela fait quelques mois que je vois défiler leurs « e-cards » sur Facebook et d’autres réseaux sociaux, mais je viens enfin de m’intéresser à la référence qui se trouve au bas de chacune de ces cartes électroniques. En effet, je me demandais qui réalisait ces espèces d’affichettes numériques aux allures vintages et généralement proposant une citation ou une injonction ironique. J’ai ainsi découvert le site de « some ecards » et que celles-ci sont créées aussi bien par les membres de l’entreprise que par les usagers de la plateforme. J’ai donc décidé de faire un petit essai avec une réflexion personnelle sur la notion de politiquement correct.

someecards.com - La plupart des pourfendeurs du politiquement correct confondent en réalité préjugés réactionnaires et anticonformisme, consensus rationnel et pensée unique. -- Simplement correct, 1er juillet 2013.Par ailleurs, je ne résiste pas à la tentation de reproduire ici la brève présentation de l’entreprise qui m’apparaît comme une auto-promotion joliment impertinente et, pour le coup, vraiment politiquement incorrecte (pour les anglophones):

Someecards may or may not be the greatest thing since ecards. It was created by Brook Lundy and Duncan Mitchell and a dollar and a half-assed dream. New cards, categories, and features will be frequently added until everyone involved with the site dies.

Ariane Beldi

Assise à la fois sur un banc universitaire et sur une chaise de bureau, une position pas toujours très confortable, ma vie peut se résumer à un fil rouge: essayer de faire sens de ce monde, souvent dans un gros éclat de rire (mais parfois aussi dans les larmes) et de partager cette recherche avec les autres. Cela m'a ainsi amené à étudier aussi bien les sciences que les sciences sociales, notamment les sciences de l'information, des médias et de la communication, tout en accumulant de l'expérience dans le domaine de l'édition-rédaction Web et des relations publiques. Adorant discuter et débattres avec toutes personnes prêtes à échanger des points de vue contradictoires, j'ai découvert quelques recettes importantes pour ne pas m'emmêler complètement les baguettes: garder une certaine distance critique, éviter les excès dans les jugements et surtout, surtout, s'astreindre à essayer de découvrir le petit truc absurde ou illogique qui peut donner lieu à une bonne blague! Je reconnais que je ne suis pas toujours très douée pour cet exercice, mais je m'entraîne dur….parfois au grand dame de mon entourage direct qui n'hésite pas à me proposer de faire des petites pauses! Je les prend d'ailleurs volontiers, parce qu'essayer d'être drôle peut être aussi éreintant que de réaliser une thèse de doctorat (oui, j'en ai fait une, incidemment, en science de l'information et de la communication). Mais, c'est aussi cela qui m'a permis d'y survivre! Après être sortie du labyrinthe académique, me voici plongée à nouveau dans celui de la recherche d'un travail! Heureusement que je m'appelle Ariane!

Laisser un commentaire (les commentaires sont modérés) | Leave a comment (comments are moderated)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.